Création d’entreprise et étudiants : zoom sur les aides disponibles

La création d’entreprise représente une opportunité intéressante pour les étudiants souhaitant se lancer dans la vie active. Ils bénéficient en effet de plusieurs aides spécifiques pour les accompagner dans cette aventure. Cet article vous présente les principales aides à la création d’entreprise dédiées aux étudiants et vous explique comment en profiter.

Le statut national d’étudiant-entrepreneur

Pour encourager l’entrepreneuriat chez les jeunes, le gouvernement français a créé le statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE) en 2014. Ce statut permet aux étudiants ou jeunes diplômés de bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans le développement de leur projet entrepreneurial, tout en conservant leur statut social et leurs avantages étudiants (bourses, logement…).

Le SNEE est accessible sur sélection par les Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE). Pour en bénéficier, il faut être âgé de moins de 28 ans et avoir un projet entrepreneurial viable. Les candidats retenus bénéficient d’un accompagnement adapté à leurs besoins, incluant notamment des formations, un accès à un réseau professionnel et des conseils personnalisés.

L’aide financière dédiée aux étudiants créateurs d’entreprise

En plus du statut national d’étudiant-entrepreneur, les étudiants créateurs d’entreprise peuvent profiter de différentes aides financières. Parmi elles, on trouve notamment :

  • Les bourses sur critères sociaux, qui sont attribuées aux étudiants-entrepreneurs éligibles et maintenues pendant la durée de leur projet entrepreneurial.
  • Le prêt d’honneur étudiant, qui est un prêt à taux zéro accordé sans garantie ni caution personnelle. Ce prêt peut atteindre jusqu’à 10 000 euros pour financer le démarrage de l’entreprise.
  • Les aides régionales, qui varient en fonction des régions et peuvent inclure des subventions, des prêts à taux zéro ou encore des dispositifs d’accompagnement personnalisé.

Les concours à destination des étudiants entrepreneurs

Afin d’encourager la création d’entreprise chez les étudiants, plusieurs concours sont organisés chaque année pour récompenser les meilleurs projets. Parmi les plus célèbres, citons :

  • Le Prix Pépite – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Étudiant, qui récompense les meilleurs projets issus des Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE). Les lauréats reçoivent une bourse pouvant aller jusqu’à 20 000 euros pour financer leur projet.
  • Le Concours National Agripreneur, destiné aux étudiants souhaitant créer une entreprise dans le secteur agricole. Les gagnants bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’une aide financière pour concrétiser leur projet.
  • Le Challenge Jeunes Pousses, qui vise à soutenir les initiatives entrepreneuriales des étudiants en proposant un prix en espèces et un accompagnement personnalisé.

Les incubateurs d’entreprises pour étudiants

Enfin, les étudiants créateurs d’entreprise peuvent bénéficier de l’aide des incubateurs d’entreprises. Ces structures, souvent liées aux établissements d’enseignement supérieur, ont pour mission de détecter, sélectionner et accompagner les projets porteurs de croissance et de création d’emplois. Ils offrent un soutien personnalisé aux entrepreneurs, incluant notamment :

  • Un hébergement gratuit ou à coût réduit dans des locaux adaptés
  • Un accompagnement technique et juridique dans le montage du projet
  • L’accès à un réseau professionnel et aux compétences nécessaires au développement de l’entreprise

Pour intégrer un incubateur, il est généralement nécessaire de présenter son projet lors d’un comité de sélection. Les projets retenus bénéficient ensuite des services offerts par l’incubateur pendant une durée déterminée (généralement 1 à 3 ans).

En somme, les étudiants souhaitant se lancer dans la création d’entreprise disposent de nombreux dispositifs pour les aider à concrétiser leur projet. Le statut national d’étudiant-entrepreneur, les aides financières, les concours et les incubateurs constituent autant de leviers pour soutenir et encourager l’entrepreneuriat étudiant en France.